>
ferme (x)

Welcome to the Four Directions Teachings.com


ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE – LES QUATRE POINTS CARDINAUX


Aînée

Mary Lee

Nation

Cri

Niveau scolaire

du plan de leçon

Niveau avancé (10e à 12e année)

Temps requis

3 – 4  heures

Liens avec d’autres disciplines

  • Études familiales
  • Études sociales
  • Biologie
  • Écologie

Key Concepts

  • Les quatre points cardinaux
  • Les quatre dimensions du soi
  • Le tipi

Sommaire de l‘élève

Les quatre points cardinaux

Les quatre points cardinaux font référence à l'interconnexion de l'univers et de tous ses éléments, soit les plantes, les animaux, les êtres humains et l'environnement dans lequel ils évoluent. Selon la perspective autochtone, le monde est une force vitale en constante évolution qui compte la vie et la mort parmi ses processus naturels et essentiels. L’interdépendance des forces vitales assure l’équilibre. Cette perspective tient sa validité de la connaissance des rapports et des phénomènes en interaction dans monde. Aux yeux des nations traditionnelles autochtones, le monde est sacré.

Le grand voyage de neuf mois qui débute par l’apparition de l’esprit au moment de la conception et mène à la naissance du bébé marque l’accession à l’unité familiale. Les étapes de la vie se succèdent; le bébé devient nourrisson puis enfant, adolescent, adulte et aîné. Son développement, qui revêt une dimension spirituelle, mentale, physique et émotive, se poursuit la vie durant. Lorsque la personne devient parent, cependant, elle le demeure toute sa vie.

Tout comme les enfants dépendent entièrement d’adultes pour leur survie, les adultes dépendent de leurs enfants pour assurer la régénération, voire la continuation, de la chaîne de vie. Par le passé, l’éducation de l’enfant était la responsabilité d’un cercle élargi de personnes composé de tous les adultes de la collectivité. Encore aujourd’hui, la garde des adolescents cris est souvent confiée aux grands-parents qui se chargent de la transmission des connaissances et valeurs principales. Pour les enfants, l’entourage constitue par conséquent la famille élargie, ce qui créé un puissant sentiment d’appartenance et lien de parenté.

Les chaînes de vie des plantes et des animaux ont une interconnexion similaire dans les quatre points cardinaux. Jumelées aux éléments, aux planètes, aux saisons et aux quatre plantes médicinales sacrées, elles procurent les aliments et conditions essentielles à la vie. L’harmonie est atteinte lorsqu’on comprend et respecte la toile complexe ainsi tissée. La vie débute dans l’esprit et rejoint le monde spirituel au moment de la mort.

Les quatre dimensions du soi

Les quatre dimensions du soi font référence aux aspects émotif, mental, spirituel et physique de la personne. Ensemble, ces dimensions représentent les quatre parties de l’être. Chacune constitue un don du Créateur, mais appelle à la responsabilité afin de maintenir un équilibre sain du soi, à tous les égards. Selon la perspective autochtone traditionnelle, le manque d’entretien de quelconque des dimensions du soi entraîne un déséquilibre de son tout.

Le cercle d’influences établit un lien entre les quatre dimensions du soi et les quatre points cardinaux. Le quadrant est représente le début d’un jour nouveau, ou d’une vie nouvelle, et le mouvement du cercle d’influences suit celui du soleil, qui gravite dans le sens des aiguilles d’une montre vers le sud, l’ouest et le nord. L’est représente le nouveau-né, le sud l’adolescent, l’ouest l’adulte et le nord l’aîné. D’une façon similaire, la dimension spirituelle du soi est associée à l’est. L’association du nouveau-né à la spiritualité dans le quadrant est du cercle tient du fait que le bébé est né de l’esprit. L’association de l’adolescent à la dimension physique s’explique par la croissance qui s’opère durant ce stade de la vie et l’activité physique naturelle des enfants et des adolescents. L’âge adulte est associé à la dimension émotive de la vie. Avec la maturité vient la conscience de ses sentiments et la confiance de les exprimer. L'expérience de vie donne aux adultes la vision d'ensemble requise pour mieux comprendre le monde et le cheminement de vie auquel personne n'échappe. L’âge adulte procure les outils nécessaires pour reconnaître ce qui est important et les capacités requises pour vivre heureux et en santé. Ce sont ces connaissances qui font des adultes de bons parents. La vieillesse constitue le quatrième et dernier stade du cycle de la vie; elle est associée à la dimension mentale du soi en raison de la sagesse que procure l’âge et le vécu. Moins occupés à prendre soin d'enfants à cette étape de la vie, les aînés ont davantage le temps de s'offrir une perspective philosophique de la vie et de développer une acuité mentale supérieure.

L’énergie se transforme à toutes les étapes de la vie tout comme évoluent les connaissances et responsabilités. Le changement est un processus naturel et personne ne peut demeurer un bébé ou un enfant à vie. Les étapes de la vie suivent un cours séquentiel naturel, de générations en générations.

Le tipi

Nos valeurs personnelles dictent notre comportement à mesure que nous nous développons, changeons et assumons de nouvelles responsabilités. Elles sont à l’origine des décisions que nous prenons et des gestes que nous posons. Les croyances culturelles sur l’importance à accorder aux différents aspects de la vie déterminent les valeurs sociales. Les Cris comptent 15 valeurs culturelles traditionnelles qui servent de guide au maintien d’une vie saine et heureuse. Ils construisent le tipi à l'aide de 15 perches qui rendent chacune honneur à une valeur culturelle :

16.  Obéissance – accepter les conseils et la sagesse des autres

17.  Respect -- de soi et des autres

18.  Humilité – savoir que nous ne sommes pas supérieurs ou inférieurs aux autres dans le cercle de la vie

19.  Bonheur – témoigner d’enthousiasme pour encourager les autres

20.  Amour -- amour de soi et amour des autres, mais non d’objets

21.  Foi -- croyance en le monde spirituel

22.  Lien de parenté  -- rapports et liens avec les parents, frères et sœurs et membres de la famille élargie; connaissance de sa propre communauté

23.  Hygiène -- hygiène spirituelle

24.  Reconnaissance  -- gratitude pour la vie et la famille

25.  Partage -- partage des connaissances, histoires et traditions au profit des générations futures

26.  Force -- force spirituelle nécessaire pour faire ce qui est difficile

27.  Saine éducation des enfants  -- encadrement et protection du don spécial que constitue l’enfant

28.  Espoir  -- espoir que les femmes qui sont appelées à donner la vie et à prendre soin des enfants poursuivront les enseignements pour mettre au monde des enfants vifs et en santé

29.  Protection suprême -- protection de l’esprit, de la conscience, des émotions et de la santé des jeunes personnes

30.  Contrôle des rabats  -- équilibre du cheminement de vie

Voilà les valeurs sacrées qui nourrissent les Cris sur le plan spirituel, physique, émotif et mental. Puisqu'on doit utiliser au moins trois perches pour tenir un tipi en place, les trois premières valeurs sont considérées comme les piliers du tipi. De la même façon, l'unité familiale requiert deux parents et un enfant.

Une cérémonie suit la construction du tipi. Durant cette cérémonie, une femme offre du tabac à notre mère, la Terre, pour la remercier d'avoir offert le matériel utilisé pour le tipi. La porte du tipi est orientée vers l'est. Le tipi se dresse dignement vers le ciel et procure de la chaleur, du bien-être, un toit, de l'amour et de l'attention à la famille. C'est pourquoi il symbolise le caractère sacré de la femme. Lorsqu'on relève ses rabats, le tipi ressemble à une veille femme debout, les bras ouverts pour remercier la vie. Le nom des femmes fait référence au feu brûlant au centre du tipi.

Les rabats servent à contrôler l’évacuation de la fumée et des insectes du tipi. Lorsque ces rabats sont bien positionnés, la fumée et les insectes sortent par le trou pratiqué au haut du tipi. Par conséquent, les rabats représentent l’équilibre du cheminement de vie.

Objectifs de l’élève

Connaissance et compréhension :

  • Identifier les valeurs culturelles cries associées à la construction d'un tipi
  • Comprendre que les pratiques traditionnelles cries ont leur place dans le monde moderne
  • Reconnaître que les stéréotypes sont une préoccupation importante pour de nombreuses Premières nations
  • Comprendre le lien entre les valeurs et la culture sociale
  • Reconnaître l’importance du rôle de la femme au sein de l’unité familiale
  • Comprendre davantage la nature perpétuelle du cycle de la vie
  • Reconnaître que les Cris sont un peuple autochtone ayant des croyances traditionnelles
  • Reconnaître que le changement est un processus naturel

Recherche sur les valeurs :

  • Comprendre qu’il y a une relation entre les besoins, désirs, valeurs et objectifs
  • Reconnaître l’effet des valeurs sur le comportement social
  • Reconnaître que les quatre dimensions de l’être sont la spiritualité, le physique, les émotions et le mental

Mise en application des compétences :

  • Associer les décisions à l’identification des valeurs
  • Décrire et classer les rôles et responsabilités au sein de la famille, et comprendre leur symbolique
  • Reconnaître les stéréotypes et généralisations culturelles
  • Naviguer sur Internet avec aisance

Stratégies d’enseignement

Activités d’amorce :

1. Nœud humain :

Cette activité peut être effectuée à l’intérieur ou à l’extérieur. Demandez aux élèves de former un cercle et de prendre la main de la personne à leur droite et à leur gauche. Ils peuvent faire preuve de créativité en passant les bras derrière le dos, entre les jambes, etc. Une fois liés, les élèves doivent défaire le nœud sans rompre le cercle.

2. Chaînon manquant :

Cette activité peut être effectuée à l’intérieur ou à l’extérieur. Assurez-vous que l’endroit où se déroulera l’activité est libre, c’est-à-dire que les pupitres, les tables et les autres meubles ont été rangés. Demandez aux élèves de se placer les uns contre les autres, épaule contre épaule, de façon à former une grand cercle parfaitement rond. Dites-leur de faire face à l’intérieur. Demandez-leur ensuite de se tourner vers la droite et de placer les mains sur les épaules de la personne se trouvant devant eux. Dites maintenant aux élèves de s’asseoir sur les genoux de la personne se trouvant derrière eux. Chaque élève servira alors de chaise. Les élèves devraient prendre trois ou quatre secondes pour s’installer convenablement. Si le cercle est solide, les élèves ne tomberont pas. Demandez-leur ce qui se produirait si une personne tentait de quitter sa position. Demandez à un ou une élève de quitter le cercle. Le « chaînon manquant » fera s’effondrer la structure. Lorsque les rires auront cessé, expliquez aux élèves le concept de l’interconnexion. Rappelez une fois de plus cette activité aux élèves au moment d’aborder les enseignements du tipi cris. Pour connaître d’autres excellentes activités, consultez la section sur les ressources du livre Rediscovery: Ancient Pathways New Directions.

La toile de la vie :

Remarque : Cette activité exige une douzaine de participants, au moins, mais donne de meilleurs résultats si le groupe compte de 20 à 40 participants. Elle aide à démontrer la nature complexe et interreliée de tous les éléments de la nature. Il est conseillé d’effectuer l’activité à l’extérieur pour apprécier directement la nature. Demandez aux élèves de mener des recherches à la bibliothèque et dans Internet sur les espèces animales et végétales présentent dans la région. Formez plusieurs groupes d’élèves ayant chacun pour tâche d’enquêter sur une des espèces suivantes : poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens, reptiles, insectes, plantes et arbres. Demandez ensuite aux élèves d’inscrire le nom commun des animaux, insectes ou plantes qu’ils repèrent sur des fiches signalétiques, et d’y ajouter une photo si possible.

Une fois la recherche terminée, demandez aux élèves de former un cercle serré et donnez à chacun la fiche signalétique d’une espèce animale ou végétale. L’animateur ou animatrice annonce ensuite qui sont les joueurs à mesure qu’il ou elle tend les cartes (p. ex. « tu es un saumon »). Donnez aux élèves du ruban adhésif pour qu’ils puissent poser la fiche sur le devant de leur corps. Leurs mains devraient être libres en vue des prochaines étapes.

L’animateur ou animatrice doit se procurer une longue bobine de fil, comme celles qu’on utilise pour retenir un cerf-volant, puis demander à un ou une élève de débuter l’activité. L’élève se nomme ensuite, en disant par exemple : « Je suis une souris ». L’animateur ou animatrice demande ensuite : « Qui mange des souris? ou « Que mangent les souris? » Un autre élève, dont l’animal mange des souris, doit alors se prononcer. L’animateur ou animatrice déroule ensuite le fil de façon à lier ensemble l’élève souris à l’élève dont l’animal se nourrit de souris. Puis on reprend l’exercice avec l’animal qui se nourrit de souris. Le fil finira par relier tous les animaux qui dépendent les uns des autres pour survivre. Les élèves finiront par tenir plusieurs parties du fil et le cercle ressemblera à une immense toile d’araignée.

Quand la toile deviendra trop entremêlée ou compliquée, ou lorsque le groupe manquera de fil, L’animateur ou animatrice pourra commencer à expliquer ce qui se produit lorsque certaines espèces commencent à connaître des difficultés. Par exemple, une ou un élève poisson pourrait expliquer ce qui se passerait à la toile si une espèce de poissons venait à disparaître en raison de la pollution. Demandez à l’élève de tirer sur ses fils. Les autres élèves devraient en subir les contrecoups directement, comme c’est le cas dans la nature.

Pour connaître d’autres excellentes activités, consultez la section sur les ressources du livre Rediscovery: Ancient Pathways New Directions.

Activités en classe importantes :

1.      Faites un exercice pour aider les élèves à identifier leurs similitudes et différences sur le plan familial. Créez un questionnaire comportant des cases à remplir et associez une question à chaque case. Demandez aux élèves de faire le tour de la classe pour poser les questions à leurs compagnes et compagnons, puis d’inscrire dans chaque case le nom d’une personne ayant répondu « oui » à la question. Le questionnaire devrait comprendre les questions suivantes :

a)      Ta grand-mère habite-t-elle avec toi?

b)      As-tu un petit frère?

c)      As-tu un frère jumeau ou une sœur jumelle?

d)      As-tu une petite sœur?

e)      As-tu plus de 20 cousins?

f)        As-tu une tante qui aime voyager?

g)      As-tu un oncle qui conduit un camion?

h)      As-tu un aquarium à la maison?

i)        Ta famille va-t-elle à la chasse?

j)        As-tu déjà mangé de la viande de chevreuil?

k)      As-tu déjà dormi dans un tipi?

l)        Ta mère se déplace-t-elle en motoneige?

m)   Ton père prépare-t-il ton petit déjeuner?

n)      As-tu une sœur adolescente qui parle beaucoup au téléphone?

o)      As-tu un frère adolescent qui a une petite amie?

p)      Ta famille pratique-t-elle une forme quelconque de spiritualité ou de religion?

q)      Ta famille parle-t-elle plus d’une langue?

  1. Une fois tout le monde assis, discutez des résultats de l’exercice. Qui a été étonné des résultats?   Que nous apprennent-ils les uns des autres?  Qu’arrive-t-il si l’on tient pour acquis que toutes les familles sont comme la nôtre?
  2. Abordez le concept de l’unité familiale et expliquez que cette unité peut varier d’une famille à l’autre. Rappelez que chaque membre de la famille est unique. Quels sont les éléments communs d’une famille à l’autre? Expliquez que ce qui nous importe forme nos valeurs, comme le fait de passer du temps entre amis, de préparer le dîner pour sa famille, d’aller à l’église, etc.
  3. Discutez des transformations que subissent nos valeurs à mesure que nous prenons de l’âge, cumulons les responsabilités (p. ex. les valeurs et responsabilités de l’enfant par opposition à celles d’un parent).
  4. Présentez Mary Lee, une aînée crie, qui partagera avec les élèves les enseignements traditionnels sur les quatre points cardinaux et les quatre dimensions du soi : les rôles et responsabilités qu’assument les gens à mesure qu’ils traversent les étapes de la vie, ainsi que l’importance de prendre soin de ses dimensions physique, mentale, émotive et spirituelle.
  5.   Dites aux élèves de consulter le site www.fourdirectionteachings.com pour écouter des enseignements traditionnels.

a)      Consulter la section  « Introduction » pour en savoir davantage sur les quatre points cardinaux et le cercle d’influences.

b)      Consulter « Les enseignements du tipi » et « Le feu (centre) » pour en savoir davantage sur le symbolisme du tipi.

c)      Consulter la section  « La cérémonie du tipi (terre) » pour en savoir davantage sur la façon de construire un tipi.

d)      Consulter la section « La structure du tipi » pour en savoir davantage sur les valeurs associées au tipi.

e)      Consulter la section  « Les perches – 15 perches » pour en savoir davantage sur les valeurs associées à chacune des perches

  1. Disposez les élèves en cercle et animez un cercle de discussion sur les enseignements du tipi. Donnez à la personne qui parle un objet convenable (plume, pierre, etc.) qu’elle conservera pendant qu’elle parle, puis passera à la prochaine personne qui prendra la parole. Expliquez aux élèves qu’ils n’ont qu’une règle à suivre, soit de parler sincèrement et d’écouter sans porter de jugement ou interrompre la personne. Ce qui se dit dans le cercle ne doit pas quitter le cercle. Les élèves pourront prendre la parole un à la suite de l’autre, dans le sens des aiguilles d’une montre, ou choisir de passer leur tour. Chaque élève (ainsi que l’enseignant ou l’enseignante au début de l’activité) devra amorcer la discussion en expliquant ce que les 15 perches représentent pour elle ou lui.
  2. Dites aux élèves de consulter de nouveau le site www.fourdirectionteachings.com pour en apprendre davantage sur les quatre points cardinaux.

a)      Consulter la section  « Introduction » pour obtenir une brève présentation des quatre points cardinaux et du cercle d’influences.

b)      Consulter  « Les quatre points cardinaux » et « Est » pour en savoir davantage sur le quadrant est du cercle d’influences.

c)      Consulter « Les quatre points cardinaux » et « Sud » pour en savoir davantage sur le quadrant sud du cercle d’influences.

d)      Consulter  « Les quatre points cardinaux » et « Ouest » pour en savoir davantage sur le quadrant ouest du cercle d’influences.

e)      Consulter « Les quatre points cardinaux » et « Nord » pour en savoir davantage sur le quadrant nord du cercle d’influences.

  1. Demandez aux élèves de dessiner un cercle d’influences qui illustre les quatre dimensions de l’être et d’employer des symboles pour montrer la façon de les honorer.
  2. Terminez la leçon par une lecture dirigée du sommaire présenté précédemment et choisissez parmi les exercices facultatifs ci-après.

Exercices facultatifs :

  • Demandez aux élèves d’effectuer une écriture de journal sur les quatre dimensions du soi. Dans quelle mesure exercez-vous votre dimension mentale?  Physique?  Spirituelle?  Émotive?  Exercez-vous une de ces dimensions davantage que les autres?  Pourquoi?  Comment vous sentez-vous lorsque vous passez trop de temps à penser et pas assez de temps à vous amuser? Qu’arrive-t-il quand vous avez des sentiments que vous n’arrivez pas à exprimer? Que pouvez-vous faire pour équilibrer les quatre dimensions de votre être?
  • Entamez une discussion sur ce que les élèves de la classe connaissent à propos des tipis. Est-ce que toutes les Premières nations en construisent? Où l’élève en a-t-il ou elle vu un pour la première fois (p. ex. au cinéma, à la télévision)? Utilise-t-on encore régulièrement des tipis?  Présentez et définir le concept de l’attribution de stéréotypes. Peut-on dire que tout le monde véhicule des stéréotypes? Selon les élèves, quelles répercussions les stéréotypes ont-ils sur la vie quotidienne des Premières nations? Quelle importance directe revêt le tipi pour la culture de nombreux Cris? Les élèves peuvent mener des recherches sur les stéréotypes véhiculés à propos des Premières nations et des tipis. Ils devraient présenter à la classe leurs résultats de recherche lors d’exposés de deux ou trois minutes.
  • Demandez aux élèves de dessiner un diagramme de Venn pour illustrer les similitudes et différences entre les 15 enseignements du tipi et les valeurs qu’ils honorent dans leur vie.
  • Demandez-leur ensuite de préparer une rédaction sur l’application possible des enseignements du tipi dans leur vie et d’expliquer comment ils pourraient adopter ces valeurs pour atteindre un meilleur équilibre dans la vie.
  • Invitez un aîné autochtone ou une autre personne qui sait construire un tipi à venir en ériger un pour la classe. Demandez aux élèves de porter attention au processus de construction du tipi, et d’identifier les valeurs qu’il honore. Assoyez-vous dans le tipi pour entreprendre une discussion avec un aîné sur les valeurs familiales.

Vocabulaire

  • Valeurs
  • Responsabilités
  • Famille
  • Dimensions
  • Soi
  • Honoré
  • Interconnexion
  • Univers
  • Éléments
  • Interdépendance
  • Corrélation
  • Équilibre
  • Vieillesse

Matériel requis

  • Plume
  • Pierre

Évaluation

  1. Évaluation de la rédaction par l’enseignant ou l’enseignante
  2. Auto-évaluation de la participation au cercle de discussion
  3. Liste de vérification sur les stéréotypes
© 2006 - 2012 Tous droits réservés 4D Interactive Inc., a subsidiary of Invert Media Inc. Inc.