ferme (x)

Welcome to the Four Directions Teachings.com


ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE – LES QUATRE POINTS CARDINAUX

Aîné

Stephen Augustine

Nation

Micmaque

Niveau scolaire

du plan de cours

Niveau élémentaire (1re à 6e année)

Temps requis

3 jours

Liens avec d’autres disciplines

  • Langue
  • Arts dramatiques
  • Arts visuels
  • Vie saine
  • Géographie
  • Sciences

Enseignements traditionnels

  • Récit de la Création micmac

Sommaire à l’intention de l’enseignant(e)

Le récit de la Création micmac décrit comment la vie a commencé. Pour le peuple micmac, la vie sur terre a été créée en sept étapes, décrites ainsi :

1re étape : Le ciel représente le Donneur de vie, Gisoolg, qui a tout créé. La Création constitue un mystère qui contient tout et est en tout. Elle commande notre admiration et s’exprime dans toutes les dimensions visibles et invisibles de la vie.

2e étape : Le soleil procure la vie et nous donne nos ombres. Ces ombres sont le reflet de l’identité, des caractéristiques et des esprits de nos ancêtres, le fruit de l’union de la terre, de la matière et du sang des êtres humains. Représenté par la direction centre, le soleil fait le lien entre le monde spirituel et le monde physique.

3e étape : La troisième étape de la Création se produit sur la surface de notre mère, la Terre. Dans la langue micmaque, plusieurs mots ont un rapport direct avec le mot signifiant « terre ». Par exemple, les mots utilisés pour désigner la peau du tambour et le peuple micmac sont apparentés l’un à l’autre, et se rapportent aussi au mot micmac désignant notre mère, la Terre. Le battement du tambour est le battement de notre mère, la Terre. La couche de surface de notre mère, la Terre, donne la vie, notamment aux être humains; le mot Oosgitjinoo, qui signifie « la personne qui s’est libérée de la surface de la terre et se tient debout », traduit cette notion. Le mot Oosgitjinoo fait référence au peuple micmac.

4e étape : Le premier homme, Glooscap, est créé sur la surface de la terre à l’endroit où frappe un éclair. Sa tête pointe alors dans la direction du lever du soleil et ses pieds, dans celle du coucher du soleil. Ses bras sont en croix, l’un tendu vers le nord et l’autre vers le sud. Lorsque l’éclair frappe les éléments de la terre qui composent le corps de Glooscap, une force vitale est créée. Lorsqu’un second éclair frappe, Glooscap reçoit des doigts et des orteils, et sept parties sacrées de sa tête (deux yeux, deux oreilles, deux narines et une bouche). Frappe ensuite un troisième éclair qui libère Glooscap de la surface de la terre. Il peut dorénavant se déplacer et marcher.

Glooscap rend grâce à notre mère, la Terre, et Grand-Père Soleil pour sa création, et présente ses respects au sud, à l’ouest, au nord et à l’est. Lorsqu’il retourne à l’est où il a été créé, Glooscap fait la rencontre d’un aigle qui lui annonce que sa famille se joindra bientôt à lui pour l’aider à comprendre la place qu’il occupe dans le monde. L’aigle perd une plume, que Glooscap attrape. La plume le rend fort et devient un symbole d’union entre son peuple, le Donneur de vie, Grand-Père Soleil et notre mère, la Terre.

5e étape : Glooscap rencontre sa grand-mère, née d’une roche. Elle lui apprend à respecter sa sagesse et ce qu’elle sait des étoiles, du vent, des saisons, des marées, des caractéristiques et comportements des plantes et des animaux, de la préparation des aliments, de la confection des vêtements et de la fabrication des abris. Pour assurer leur survie, Glooscap sacrifie la vie d’une martre, en s’assurant avant de demander la permission à l’animal et de remercier le Donneur de vie, Grand-Père Soleil et notre mère, la Terre. Puis la tornade crée le feu du Grand Esprit à l’aide des sept étincelles des éclairs qui ont créé Glooscap et de sept morceaux de bois. Grand-Mère et Glooscap se régalent ensuite pour célébrer l’arrivée de Grand-Mère dans le monde.

6e étape : Glooscap rencontre un jeune homme disant être son neveu et avoir été créé par la tornade, qui traversa l’océan dans la direction du soleil levant et laissa derrière elle un bouillonnement d’écume. Le vent balaya l’écume sur la rive, emportant tout ce qui se trouvait sur son passage, dont des roches, des plumes et du bois, qu’il déposa dans l’herbe odorante. C’est ainsi que le neveu est créé, avec l’aide du Donneur de vie, de Grand-Père Soleil et de notre mère, la Terre. Il apporte la vision de l’avenir et les dons des ancêtres. Glooscap doit également servir de guide au neveu, car les jeunes se tournent vers leurs aînés pour leur montrer la voie. Et comme l’avait fait Glooscap avec la martre, le neveu demande aux poissons d’offrir leur vie. Glooscap rend grâce pour les poissons, en s’excusant d’avoir pris leur ombre et des éléments de notre mère, la Terre, pour assurer sa propre subsistance, celle de Grand-Mère et de son neveu. Ils se régalent de nouveau et Glooscap continue de suivre les enseignements de Grand-Mère.

7e étape : Apparaît la mère de Glooscap sous la forme d’une feuille qui se détache d’un arbre et tombe sur le sol. La rosée se pose sur la feuille et, grâce au Donneur de vie, à Grand-Père Soleil et à notre mère, la Terre, se transforme en femme. La mère de Glooscap apporte des présents qui incluent les couleurs du monde, la compréhension et l’amour, afin que ses enfants apprennent à partager les uns avec les autres et à s’aimer les uns les autres. Glooscap demande à son neveu d’aller cueillir de la nourriture pour célébrer la création de sa mère. Glooscap commande, tout en respectant les enseignements des aînés, la vision et la force des jeunes, les dons des ancêtres, et les enseignements sur la façon de se respecter, de prendre soin les uns des autres et de compter les uns sur les autres. Et ils ont une très bonne vie.

Objectifs de l’élève

Connaissance et compréhension :

  • Comprendre la Création selon la perspective micmaque
  • Examiner, évaluer et déconstruire le récit de la Création micmac

Recherche sur les valeurs :

  • Identifier les aspects théoriques du processus créatif applicables aux jeux de rôle
  • Étudier des personnages et des questions tirées du récit de la Création micmac
  • Reconnaître l’importance de la santé et de la forme physique

Mise en application des compétences :

  • Aiguiser ses compétences dans l’art d’écouter, de parler, d’écrire, d’interroger et de négocier
  • Faire l’essai des rôles d’interprète, d’auditoire et de dramaturge
  • Employer la communication non verbale pour brosser le portrait des personnages et définir les relations qu’ils entretiennent les uns avec les autres

Stratégies d’enseignement suggérées

1. Entamez une discussion sur l’origine des premiers humains. Parlez du fait que les gens ont différents points de vue sur l’origine des êtres humains. Par exemple, le peuple micmac a son propre récit de la Création. Un des aînés de cette communauté, Stephen Augustine, a des enseignements traditionnels à partager avec les élèves à propos du récit de la Création micmac.

2. Consultez le site  www.fourdirectionteachings.com avec les élèves pour écouter le récit de la Création micmac et les enseignements traditionnels de Stephen Augustine.

3. a) Écoutez l’enseignement de Stephen Augustine intitulé « La première étape de la Création » individuellement ou en équipes de deux. Discutez ensuite avec eux des saisons et autres concepts associés aux cycles (p. ex. la vie et la mort, le calendrier, les conditions atmosphériques). À l’aide d’illustrations ou d’énumérations, les élèves doivent ensuite démontrer l’importance des cycles pour la vie et le récit de la Création sur des feuilles de tableau de papier.

b) Écoutez « La deuxième étape de la Création » et entamez une discussion sur les ombres et la façon dont elles sont projetées. Faites une promenade à l'extérieur avec les élèves pour qu’ils prennent conscience de leur ombre. Dites-leur de prendre différentes poses. En petits groupes ou équipes de deux, demandez aux élèves de dessiner le contour de leur ombre à l’aide de craie. Faites-leur prendre conscience du fait que leur ombre est grande à certains moments de la journée et plus courte à d’autres. Demandez-leur d’essayer d’établir des liens entre le moment de la journée et la taille de leur ombre. Activité intérieure : Demandez aux élèves de tracer le profil de leur corps et de créer des ombres chinoises à l’aide des personnages du récit de la Création micmac.

c) Écoutez « La troisième étape de la Création » et discutez de l’importance que revêt notre mère, la Terre, pour tout le monde. Demandez aux élèves ce qu’ils peuvent faire collectivement pour faire preuve de bonté et de respect envers la terre. Suggérez-leur de planifier une journée de nettoyage de la cour d’école une ou deux fois par mois, ou de participer à un projet de jardinage si possible. Cela leur permettra de passer un peu plus de temps à l’extérieur. Les promenades dans un parc du coin, un sentier de randonnée ou les rues du quartier offrent une autre occasion de passer du temps à l’extérieur et d’apprendre. Demandez aux élèves d’observer les plantes et d’essayer d’identifier les diverses espèces d’arbre de la région à l’aide de clés de détermination des espèces.

Puisque le battement de cœur de notre mère, la Terre, est le même que celui du tambour, fixez une rencontre avec un joueur de tambour d’une Première nation. Si aucun joueur de tambour professionnel n’est libre, apportez des tambours en classe pour enseigner aux élèves le battement, le rythme et la coordination. Demandez aux élèves de fabriquer des tambours tout simples à l’aide de matériel usuel.

d) Écoutez « La quatrième étape de la Création » et discutez de l’importance des sens. Faites comprendre aux élèves l’importance de l’ouïe en allant à l’extérieur écouter le plus de sons possible. Demandez-leur ensuite de dresser une liste de tous les sons qu’ils entendent. Dites-leur de les classer selon qu’il s’agit de sons apaisants, agaçants, forts, aigus, naturels ou artificiels. Demandez-leur de vous dire si les arbres font des sons. Différents arbres font-ils des sons différents? Les arbres font-ils des sons particuliers immédiatement avant la pluie? Demandez aux élèves de créer leurs propres effets sonores pour représenter différents scénarios et situations comme le vent, les embouteillages, un train, ainsi de suite. Rappelez-leur que l’écoute est essentielle au récit de la Création.

e) Écoutez « La cinquième étape de la Création » et discutez des pierres et des minéraux. Grand-Mère est née d’une roche, une composante de notre mère, la Terre. Enseignez aux élèves les différents types de roches (métamorphiques, sédimentaires et ignées). Visitez des endroits où les élèves peuvent recueillir des petites roches pour créer un jardin de pierres. Les élèves pourront en apprendre davantage sur les fossiles et l’impact que peuvent avoir les pluies légèrement acides sur certains types de roches (pierre calcaire). Donnez des loupes aux élèves pour qu’ils puissent examiner des roches et des minéraux plus attentivement.

f) Écoutez « La sixième étape de la Création » et discutez de l’importance de maintenir sa santé et sa forme physique. Demandez aux élèves d’évaluer leur état physique à l’aide des trousses d’évaluation fournies par la Fondation des maladies du cœur du Canada. Ces trousses incluent des cordes à sauter simples et doubles. Les cordes à sauter et jeux de toutes sortes sont une bonne façon de promouvoir l’activité physique. Planifiez une journée complète ou une demi-journée d’activité physique (p. ex. courses à obstacles hivernales ou estivales, courses de traîneaux, courses à relais, courses à trois jambes).

g) Écoutez « La septième étape de la Création » et discutez du disque des couleurs. Montrez les couleurs primaires aux élèves et enseignez-leur comment produire des couleurs binaires en mélangeant les couleurs primaires. Créez une œuvre collective dont les couleurs seront l’élément central. Divisez la classe en grands groupes de couleurs et demandez à chaque groupe de concevoir et de peindre des images et des symboles qui correspondent à leur couleur (p. ex. soleil, oiseaux ou fleurs jaunes). Faites un collage de toutes les œuvres de façon à créer une grande œuvre collective. Cela aidera les élèves à faire le lien avec les couleurs que la mère de Glooscap a données au monde.

4. Demandez aux élèves de former des groupes pour passer en revue les sept étapes de la Création, comme les a décrites Stephen Augustine. Les points cardinaux sont un élément important de la création de Glooscap. Demandez aux élèves de vous montrer la position des quatre points cardinaux. Jouez à un jeu avec les élèves : Fermez les rideaux de la classe. Nommez un point cardinal et demandez aux élèves d’aller se placer dans la section de la classe qui, selon eux, correspond à la bonne direction. Par exemple, si vous criez « est », ils doivent aller se placer là où se trouve l’est selon eux. Ne leur donnez pas d’indices mais, si vous le voulez, permettez-leur de s’aider les uns les autres. Procédez à des éliminations, c’est-à-dire demandez aux élèves qui ne trouvent pas l’est de s’asseoir au sol ou au milieu de la salle, et poursuivez le jeu avec le reste de la classe. Criez « nord » et poursuivez le jeu uniquement avec les trois élèves qui se rendent les premiers au bon endroit. Annoncez ensuite l’un des points cardinaux restants et nommez un vainqueur. Vous pouvez jouer à ce jeu à l’extérieur ou les yeux bandés, de sorte que les élèves devront utiliser leurs propres sens pour les guider dans la bonne direction ( p. ex. indices sonores, son des voitures, bruits émanant de la cour d’école). En hiver, les élèves peuvent dessiner la route que Glooscap a prise lors de ses premiers voyages. Ils peuvent débuter à l’est puis se diriger vers l’ouest en laissant des traces dans la neige. Ils peuvent ensuite se rendre au sud et au nord, et enfin retourner vers l’est. Quelle forme ont-ils tracée dans la neige? Demandez-leur de comparer ces formes aux images gravées dans les falaises du parc national Kejimkujik, situé dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Ces images portent le nom de pétroglyphes.

5. Discutez avec les élèves du sens du récit de la Création micmac. Pourquoi le peuple micmac utilise-t-il les termes « notre mère, la Terre » et « Grand-Père Soleil »? Comment Glooscap a-t-il été créé? Pourquoi a-t-il demandé la permission de tuer les animaux? Qu’a-t-il fait après les avoir tués? Pourquoi a-t-il fait cela? Que lui a appris sa grand-mère? Qu’a-t-il appris de sa mère?

6. Avec les élèves, dressez un tableau des idées se rapportant aux personnages du récit, à leur apparence et à leurs paroles. Rédigez un scénario qui raconte l’histoire du début à la fin et présentez-le sous forme de pièce de théâtre. Attribuez les rôles de Glooscap, de Grand-Père Soleil, du Donneur de vie, de Grand-Mère, de notre mère, la Terre, de la tornade, de la mère et du neveu de Glooscap. Jouez du tambour pour représenter le battement de cœur de notre mère, la Terre, ou chantez un chant micmac (voir les liens ci-après). Invitez les parents des élèves à la représentation finale.

Exercices facultatifs :

·         Glooscap figure dans de nombreux récits micmacs. Si possible, invitez un aîné micmac à venir raconter d’autres récits mettant en scène Glooscap, son frère jumeau, etc.

·         Demandez aux élèves de rédiger leurs pensées sur le récit de la Création dans un journal. Expliquez ce que dit le récit sur la façon de traiter les animaux et les plantes, et la raison d’agir ainsi.

·         Dites aux élèves de faire une murale imitant des pétroglyphes à l’aide de peinture, de charbon et de crayons de couleur. Les élèves pourront prendre pour modèles les pétroglyphes du parc national Kejimkujik et ajouter d’autres éléments comme des impressions de leurs mains, des impressions ou des images d’animaux.

Vocabulaire

  • Création
  • Étape
  • Permission
  • Pétroglyphe

Matériel requis

·   Tableau de papier

·   Matériel pour les costumes

·   Tambour

·   Papier

·   Peinture, crayons de couleur, charbon

·   Loupes

·   Trousse d’évaluation de la forme physique, cordes à sauter

Évaluation

1. Évaluation du niveau d’achèvement et de précision des tableaux par l’enseignant ou l’enseignante

2. Évaluation de la participation à l’élaboration du scénario par l’enseignant ou l’enseignante

3. Évaluation par les pairs de la créativité démontrée lors des jeux de rôles

4. Liste de vérification des observations de l’élève

5. Tableau de suivi de la fréquence cardiaque

6. Observations anecdotiques

© 2006 - 2012 Tous droits réservés 4D Interactive Inc., a subsidiary of Invert Media Inc. Inc.