ferme (x)

Welcome to the Four Directions Teachings.com


ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE – LES QUATRE POINTS CARDINAUX



Aîné

Tom Porter

Nation

Mohawk

Niveau scolaire

du plan de cours

Niveau intermédiaire (7e à 9e année)

Temps requis

3 – 4 heures

Liens avec d’autres disciplines

  • Études familiales
  • Études sociales

Enseignements traditionnels

  • Rendre grâce
  • Prière d’action de grâce
  • Prière du matin
  • Récit de la Création mohawk

Sommaire à l’intention de l’élève

Rendre grâce

Depuis le début des temps, des cultures du monde entier rendent grâce au Créateur pour les fruits de la vie, la santé, la nourriture, l’habitat, la famille et les amis.  Si certaines cultures s’accordent une journée annuelle d’action de grâce, d’autres profitent de nombreuses occasions durant la journée, le mois et l’année pour rendre grâce à Dieu, que de nombreux peuples autochtones appellent « le Créateur » en français.  Les pratiques culturelles traditionnelles des Autochtones incluent habituellement des prières d’action de grâce récitées au lever du soleil en reconnaissance de tous les dons du Créateur qui rendent la vie possible, comme le soleil.  D’autres cérémonies honorent le monde végétal, l’eau, la lune et autres, et rendent grâce pour toutes ces choses. Les cérémonies d’action de grâce favorisent la prise de conscience et l’appréciation des personnes et des choses qui donnent un sens à la vie, dans l’espoir de ne jamais les tenir pour acquis.  On ne devrait jamais confondre le fait de rendre grâce pour les divers éléments du monde et celui d’ « adorer » ces éléments, dans le sens de l’idolâtrie.  Toutes les prières qui reconnaissent des éléments, comme le soleil, la lune ou le monde végétal par exemple, rendent grâce au Créateur pour nous avoir donné ces éléments, et reconnaissent la présence du Créateur dans chacun d’eux.

Prière d’action de grâce

Dans la culture mohawk traditionnelle, la prière d’action de grâce est une prière de réconciliation avec l’univers.  Elle rend hommage aux nombreuses formes de vie comme les plantes, les animaux, les éléments naturels, les quatre points cardinaux, les quatre saisons et tout ce qui existe.  Rendre grâce est une façon de reconnaître toutes les forces vitales qui travaillent ensemble au maintien de la vie, y compris celles que l’on voit ou ne voit pas, et celle que l’on entend et n’entend pas.  Dans les cultures autochtones, réciter des prières de remerciement sert à nous rappeler l’interdépendance de ces énergies, et du besoin de respecter ces formes de vie.

Prière du matin

Tom Porter, un aîné mohawk, décrit une prière du matin servant à remercier le Créateur d’avoir créé la vie, et de maintenir et soutenir les êtres par l’entremise du soleil. Il décrit ensuite comment, dans la tradition mohawk, les membres de la communauté continuent de témoigner leur gratitude tout au long de la journée. Ils rendent grâce pour les membres de leur famille, en les accueillant tous les matins; ils rendent grâce après avoir mangé et bu de l’eau, après avoir ressenti la brise du vent, après avoir foulé notre mère, la Terre, ainsi de suite.  En remerciant le soleil chaque matin, les Mohawks rendent hommage pour la force vitale qui nous donne sa chaleur et fait pousser les plantes essentielles à notre survie.  En reconnaissance de toutes ces choses, la pratique traditionnelle veut que l’on dise « nya weh » qui signifie « merci » dans la langue mohawk.  Les marques de gratitude aident à nouer des rapports positifs avec autrui et facilitent la communication.  La perspective traditionnelle mohawk met l’accent sur la spiritualité et la reconnaissance continuelle pour toutes ces choses.

Récit de la Création mohawk

Dans le récit de la Création mohawk, une femme venue d’une autre planète atterrit sur la terre aidée d’oiseaux.  La terre étant alors recouverte d’eau, elle se posa sur le dos d’une tortue apparue devant elle.  La femme était l’arrière arrière-grand-mère du peuple mohawk, et apportait avec elle des dons de nourriture.  En tournant en rond sur le dos de l’animal, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, elle créa le miracle de la naissance et les graines des fruits furent transformés en êtres humains et en épis de maïs.  La femme continua de dessiner son cercle sacré sur la tortue, en chantant des chants de l’autre monde, et la tortue se changea en terre qui devint l’Amérique du Nord.  Plus elle dansait et plus le continent prenait forme.

De nos jours, le peuple de la maison longue danse encore dans le sens inverse des aiguilles d’une montre alors que bien d’autres peuples autochtones dansent dans le sens des aiguilles d’une montre.  Le peuple de la maison longue reproduit le cercle sacré de la façon dont l’enseigna la femme du Ciel pour faire pousser le maïs et les haricots, et assurer la survie de sa culture.

La femme du Ciel eut une fille, qui eut deux garçons : le Frère Soleil (le jour), qui donne la vie, et le soir. Mais la fille de la femme du Ciel mourut en donnant naissance.  Le peuple mohawk croit qu’au moment de la naissance, nous recevons tous trois esprits, nos âmes : trois sources d’énergie qui s’unissent pour faire d’une personne ce qu’elle est.  Au moment de la mort, ces trois dimensions de la personne se séparent de nouveau et retournent à leur lieu d’origine.  L’une reprend le chemin du Ciel, les deux autres de la Terre.  Lorsqu’elle mourut, par conséquent, la fille de la femme du Ciel ne fut pas enterrée, mais recouverte de terre.  De nos jours, on peut encore visiter des monticules sacrés sur les territoires mohawks des États-Unis.

Objectifs de l’élève

Connaissance / compréhension :

  • Montrer qu’on comprend le récit de la Création mohawks
  • Décrire les avantages de témoigner sa gratitude envers les autres
  • Prendre conscience des gens et des choses qui donnent un sens à la vie

Recherche sur les valeurs :

  • Expliquer le concept de l’action de grâce dans la société moderne et la culture mohawk traditionnelle
  • Expliquer l’importance de témoigner du respect envers les autres et ce qui nous appartient
  • Identifier la source des trois forces vitales qui s’unissent à la naissance et se séparent au moment de la mort

Mise en application des compétences :

  • S’exercer à rendre grâce
  • Préparer une soupe au maïs

Stratégie

1.      Entamez une discussion sur l’origine de la vie.  Quelles sont certaines des croyances véhiculées sur la façon que la terre a été créée, le moment de sa création et son créateur.

2.      Présentez Tom Porter, un aîné mohawk. Expliquez qu’il souhaite partager avec les élèves ses enseignements traditionnels sur la création de la terre selon la perspective mohawk.

3.      Dites aux élèves de consulter le site www.fourdirectionteachings.com et d'écouter les enseignements sur la création de la terre.

a)      Consulter la section « La Création -- le cosmos » pour entendre le récit de la Création mohawk.

b)      Consulter la section « La Création - les êtres humains » pour en apprendre davantage sur la création des êtres humains.

4.      Discutez des différentes parties du récit.  Qui étaient les personnes principaux?  Pourquoi la femme du Ciel a-t-elle atterrie sur la terre?  Pourquoi les oiseaux sont-ils venus l’aider?  Pourquoi la tortue l’a-t-elle aidée?  De quelle autre aide a-t-elle bénéficié?  Quels présents a-t-elle apportés et pourquoi étaient-ils si importants pour le peuple mohawk?  Doit-on interpréter ce récit dans son sens littéral?  Quelle est la signification du fait de danser sur le dos de la tortue?  Quelle est la leçon à tirer de ce récit?

5.      Formez des équipes pour discuter du fait que le peuple mohawk danse encore aujourd’hui dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, comme leur a enseigné le récit de la Création mohawk.  Discutez des origines des traditions culturelles.  Comment les gens apprennent-ils des danses culturelles?  Comment maintiennent-ils leurs langues culturelles?  Comment transmettent-ils les traditions de génération en génération?

6.      Discutez de la pratique de rendre grâce pour tout ce qui assure le maintien de la vie.  Les Mohawks ont des enseignements traditionnels sur l’action de grâce.  Comme bien des cultures, ils rendent grâce pour toutes les personnes et les choses qui rendent la vie possible.

7.      Dites aux élèves de consulter le site www.fourdirectionteachings.com et d'écouter les enseignements de l'aîné sur l'action de grâce.

a)      Consulter la section « La prière du matin » pour en savoir davantage sur la façon dont le peuple mohawk traditionnel accueille le nouveau jour.

b)      Consulter la section « La prière d’action de grâce quotidienne » pour en apprendre davantage sur la façon de rendre grâce tout au long de la journée.

8.      Discutez des enseignements de Tom Porter sur le Frère Soleil, qui se dresse tous les jours dans le ciel pour nous protéger et favoriser la croissance des arbres, du maïs, ainsi de suite.  Sans sa lumière, nous ne pourrions pas survivre. C’est pourquoi nous lui rendons grâce.  Pour quelles autres choses le peuple mohawk rend-il grâce, selon Tom Porter?  Pourquoi rendriez-vous grâce aujourd’hui?  Quels membres de votre entourage vous sont chers?  Qu’est-ce que vous appréciez dans votre vie?  Pourquoi est-il important de rendre grâce pour ces personnes, de respecter ce qui vous appartient et appartient aux autres?

9.      Formez des équipes afin de rassembler les ingrédients requis pour préparer une soupe au maïs à la manière du peuple mohawk (voir la recette ci-après).

10.  Dressez une table en classe afin que les élèves puissent s’exercer à rendre grâce pour la nourriture, la compagnie d’autrui, etc., tout en mangeant la soupe.

11.  Terminez la leçon par une lecture du sommaire présenté précédemment et choisissez parmi les sujets de discussion et exercices facultatifs ci-après.

Sujets de discussion :

  • La tortue occupe une place de choix dans le récit de la Création mohawk.  C’est elle qui a procuré à la Femme du Ciel un endroit confortable où poser les pieds quand la terre était recouverte d’eau.  De nos jours, les peuples autochtones appellent l’Amérique du Nord l’île de la Tortue.  Comment les animaux ont-ils aidé la femme du Ciel à créer la vie?  Comment cette affinité avec les animaux explique-t-elle le rapport que le peuple mohawk entretient aujourd’hui avec le monde animal?
  • La femme du Ciel est un être mythologique venu d’une autre planète créer la terre et les êtres humains.  Quelles comparaisons peut-on établir entre ce récit et d’autres récits de la Création?  Que représente la femme du Ciel?

Exercices facultatifs :

  • Demandez aux élèves de créer un objet perlé qui symbolise l’un des éléments du récit de la Création mohawk, comme la tortue ou le maïs (suivre le lien ci-après pour obtenir la marche à suivre).
  • Demandez aux élèves de produire une sculpture d’une tortue qui représente l’Amérique du Nord.  À l’aide de papier mâché et d’autres objets, ils devront créer un symbole pour la tortue, comme elle est représentée dans le récit de la Création mohawk.
  • Demandez aux élèves d’effectuer une écriture de journal sur le récit de la Création mohawk.  Qu’ont-ils pensé de la femme du Ciel?  Demandez-leur d’observer une carte de l’Amérique du Nord.  Arrivent-ils à imaginer que l’Amérique du Nord est une grande tortue?  Traiteraient-ils la terre différemment s’ils croyaient que l’Amérique du Nord avait été formée sur le dos d’une tortue?
  • Demandez aux élèves de rédiger un compte rendu sur l’impact du concept d’action de grâce sur la culture mohawk et la société contemporaine.  Comment peut-on adapter les pratiques traditionnelles d’action de grâce du peuple mohawk à la vie moderne?

Vocabulaire

  • Gratitude
  • Réconciliation
  • Conscient(e)
  • Appréciatif(ive)
  • Maintenir
  • Respectueux
  • Sens inverse des aiguilles d’une montre
  • Sacré
  • Âme
  • Monticule

Matériel requis

1.      Ingrédients énumérés dans la recette de soupe au maïs ci-après

2.      Couverts de table

Évaluation

1.      Évaluation par l’enseignant ou l’enseignante des commentaires de l’élève durant la discussion

2.      Évaluation de la soupe par les pairs


© 2006 - 2012 Tous droits réservés 4D Interactive Inc., a subsidiary of Invert Media Inc. Inc.