ferme (x)

Welcome to the Four Directions Teachings.com


ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE – LES QUATRE POINTS CARDINAUX

Aînée

Mme Lillian Pitawanakwat

Nation

Ojibwés - Potawotami

Plan de cours

Niveau élémentaire (1re à 6e année)

Temps requis

3 – 4 heures

Liens avec d’autres disciplines

  • La géographie
  • Les sciences naturelles
  • L’astronomie

Enseignements traditionnels

  • Le cercle d’influences
  • Les traditions
  • Les quatre points cardinaux
  • Le centre du cercle

Sommaire à l’intention de l’enseignant

Le cercle d’influences

On a retrouvé des cercles d’influences à différents endroits en Amérique du Nord. Représentés à l’aide de pierres disposées sur le sol, ils servaient à marquer le lieu d’un sens particulier : lieu d’énergie, de cérémonie, de rencontre, de méditation, d’enseignement, de célébration, etc. Certains évaluent à environ 20 000 le nombre de cercles d’influences existant en Amérique du Nord avant l’arrivée des Européens. Dans les Prairies, certains cercles d’influences dateraient de 5 000 ans ou plus.

Le cercle d’influences est essentiellement un cercle divisé en quatre parties dont chacune représente un point cardinal et qui s’équilibrent les unes les autres de manière à former un tout; il s’agit d’un symbole reflétant le sens de la vie selon la philosophie autochtone. Le cercle d’influences est une tradition qui ne se retrouve pas nécessairement chez tous les peuples autochtones, mais beaucoup en ont une version qui leur est propre. Ce que partagent les divers peuples autochtones d’Amérique du Nord toutefois, c’est un mode de pensée circulaire, sur lequel repose l’ensemble de leurs connaissances et de leurs manières de voir traditionnelles.

Dans l’ensemble, le cercle d’influences représente les liens entre différents éléments du monde, aussi bien visibles qu’invisibles, et illustre comment toutes les parties du monde et tous les niveaux de l’être sont interdépendants et reliés à une force vitale issue de la création de l’univers.  Selon les Ojibwés, chacun des quadrants est lié à sept enseignements qui, à leur tour, donnent lieu à des enseignements secondaires. Toutes les parties du cercle sont importantes et dépendent les unes des autres dans le cycle de vie; ce qui touche l’une touche toutes les autres. Pour cette raison, le cercle d’influences nous enseigne que l’harmonie, l’équilibre et le respect de toutes les parties sont nécessaires au maintien de la vie.

Les traditions

Les traditions couvrent l’ensemble des connaissances et coutumes que les personnes plus âgées – les aînés – transmettent aux plus jeunes, eux-mêmes les ayant apprises en travaillant et en étudiant de nombreuses années avec leurs aînés.

Les quatre points cardinaux

Chaque quadrant du cercle d’influences représente un des quatre points cardinaux. Selon les Ojibwés, l’est représente le printemps et l’origine de toute vie, le passage de l’esprit à l’humain; ici commence le cheminement d’une vie. Il se poursuit au sud, l’étape de l’été, puis à l’ouest, l’étape de la mort, et enfin au nord, l’étape de la renaissance. Le cycle suit son cours dans le sens des aiguilles d’une montre tout autour du cercle d’influences, suivant le lever et le coucher du soleil, les quatre points cardinaux servant principalement de forces directrices.

Le centre du cercle

Le centre du cercle d’influences symbolise l’être en équilibre dans son cheminement de vie, selon la philosophie autochtone traditionnelle.  C’est là où l’on cherche à développer une vision et une compréhension holistiques de la création et des liens entre toutes choses.

Pour les Ojibwés, le centre du cercle d’influences est représenté par une flamme qu’il incombe à chacun d’alimenter en cherchant à résoudre ses conflits avec les autres et en faisant la paix avec soi-même. La réflexion, la méditation, la prise de conscience, l’acceptation et l’abandon nous permettent de vivre une vie pleine et équilibrée.

Objectifs de l’élève

Connaissance et compréhension :

  • Voir les Ojibwés comme un peuple autochtone ayant des enseignements traditionnels à transmettre
  • Prendre conscience de son environnement naturel en identifiant les quatre points cardinaux et les quatre saisons
  • Pouvoir reconnaître le mouvement du soleil d’est en ouest
  • Relier les quatre couleurs sacrées aux quatre points cardinaux du cercle d’influences
  • Se familiariser avec le sens des termes ou expressions «cercle d’influences», « sacré », « traditionnel », « point cardinal », « respect » et « survie ».

Recherche sur les valeurs :

  • Savoir apprécier les attributs ou dons uniques de chacun des quatre points cardinaux
  • Reconnaître que les quatre saisons forment un tout dans un cycle qui se répète année après année
  • Reconnaître le cercle d’influences comme étant un symbole autochtone dont l’histoire est ancienne
  • Se rendre compte que les quatre points cardinaux sont fixes et immuables et que chacun de nous se trouve en leur centre.

Mise en application des compétences :

  • Indiquer du doigt chacun des quatre points cardinaux
  • Montrer comment se déplace le soleil
  • Naviguer sur Internet moyennant certaines mesures de contrôle

Stratégie

  1. Amenez les élèves à l’extérieur (dans la cour de l’école ou sur un terrain quelconque). Demandez-leur s’ils savent où se trouve leur maison. Demandez-leur de pointer du doigt en direction de leur maison. Demandez-leur de regarder le soleil. Où se lève le soleil le matin? Dites-leur qu’il se lève à l’est. Où se trouve-t-il le soir? Dites-leur qu’il se trouve à l’ouest. Demandez-leur s’ils savent quels sont les autres points cardinaux. Pointez dans la direction de ces autres points cardinaux. Expliquez qu’il s’agit du sud et du nord. Demandez-leur où nous nous trouvons par rapport aux points cardinaux? Chacun de nous se trouve au centre des quatre points cardinaux.
  1. Expliquez au groupe que les peuples autochtones ont des enseignements traditionnels à partager, enseignements qu’ils ont reçus il y a des milliers d’années et qui se sont transmis de génération en génération. Les aînés autochtones nous enseignent que les quatre points cardinaux ont une signification très particulière et très importante, non seulement pour eux mais pour nous tous, parce que chacun de nous se trouve situé en leur centre, où que nous soyons : à la maison, à l’école, à l’intérieur, à l’extérieur. Les quatre points cardinaux sont immuables. Selon les traditions autochtones, ils sont sacrés en raison des dons particuliers qu’ils nous font. Il faut donc toujours considérer avec respect les quatre points cardinaux de même que les dons qu’ils nous apportent. Qu’est-ce que le respect?
  2. Demandez à tout le groupe de se tourner vers l’est. Qu’est-ce qui vient de l’est et dont nous avons besoin? Quel est le don de l’est? Expliquez que c’est là que se lève le soleil tous les jours. Pourquoi le soleil est-il important pour nous? Sa lumière nous réchauffe et fait pousser nos plantes, nos fruits et nos légumes. Du soleil dépend notre survie.  Qu’est-ce que la survie? De quelle couleur est le soleil? Jaune : la couleur que le peuple ojibwé utilise pour représenter l’est. Maintenant tournons-nous vers le sud, dans la direction vers laquelle se dirige le soleil. Expliquez que c’est dans cette direction que le soleil se dirige tous les jours de l’année, année après année. Le soleil devient plus chaud dans le sud, que les Ojibwés représentent par la couleur rouge. Maintenant, tournons-nous tous vers l’ouest. Expliquez que c’est là que se couche le soleil, que tombe la nuit, et c’est pourquoi les Ojibwés représentent l’ouest par le noir. Tournons-nous maintenant vers le nord. Expliquez que c’est là qu’un nouveau jour se prépare à se lever. Le nord est représenté par la couleur blanche chez les Ojibwés. Expliquez que les aînés ojibwés nous enseignent que ces couleurs et ces points cardinaux sont sacrés, qu’ils ne les oublient pas dans leurs prières.
  3. Demandez à tous les élèves de se tourner de nouveau vers l’est et la boucle est bouclée, le cycle peut recommencer. Avons-nous changé de position par rapport aux points cardinaux? Non, nous sommes demeurés au centre, parce que nous nous trouvons toujours au centre. Même si nous bougeons vers la gauche ou vers la droite, nous demeurons au centre des quatre points cardinaux. Un fait important selon les enseignements traditionnels, car il nous rappelle que nous sommes reliés aux quatre points cardinaux. Que nous ne pouvons pas y échapper. Ils font partie de nous et nous faisons partie d’eux. Ramenez les élèves en classe.
  4. Montrez-leur l’image d’un cercle d’influences pour susciter une discussion au sein du groupe (voir les liens ci-dessous). Qui sait de quoi il s’agit? Comment l’appelle-t-on? D’où vient-il? Montrez-leur un cercle d’influences, version moderne. Que représentent les couleurs? Pourquoi parle-t-on de « cercle d’influences »? Que veut-on dire par influences? Que tous les éléments du cercle exercent leur influence sur nous, font notre santé et notre force. Toutes les parties du cercle sont de même taille et s’équilibrent les unes les autres. Pour les Ojibwés et pour d’autres peuples autochtones, le cercle d’influences sert de symbole depuis des générations, pour se rappeler les quatre points cardinaux et les bonnes choses que le soleil et les saisons nous apportent quotidiennement et qu’il nous faut respecter. Donnez un peu plus d’explications sur le cercle d’influences en vous inspirant du sommaire à l’intention de l’enseignant, ci-dessus.
  5. Demandez maintenant aux élèves de pointer dans la direction de chacun des quatre points cardinaux. Affichez une feuille jaune sur le mur qui se trouve à l’est, une feuille rouge sur le mur au sud, une feuille noire sur le mur à l’ouest et une feuille blanche sur le mur au nord. Expliquez que ce sont les couleurs des Ojibwés. Que d’autres groupes autochtones utilisent d’autres couleurs.
  6. Expliquez aux élèves que Mme Lillian Pitawanakwat est une aînée ojibwée qui a des enseignements traditionnels à leur transmettre sur le cercle d’influences. Le cercle d’influences sert de symbole depuis des générations, pour se rappeler les quatre points cardinaux et les bonnes choses que le soleil et les saisons nous apportent quotidiennement et qu’il nous faut respecter.
  7. Visitez le site  www.fourdirectionteachings.com avec les élèves pour leur lire la biographie de Mme Pitawanakwat.
  8. Individuellement ou en équipe de deux, demandez aux élèves d’écouter les enseignements de Mme Pitawanakwat sur « l’est ».
  9. Demandez aux élèves de dessiner un grand cercle sur une feuille. De le diviser en quatre parties égales (en quadrants). De colorier le premier quadrant, à droite, en jaune. D’y inscrire « est ».  Demandez aux élèves ce que l’est peut représenter d’autre, selon ce qu’a dit Mme Pitawanakwat. Le printemps, lorsque la vie reprend et que les fleurs commencent à pousser. Demandez-leur d’inscrire « printemps » dans le quadrant jaune.
  10. Individuellement ou en équipe de deux, demandez aux élèves d’écouter les enseignements de Mme Pitawanakwat sur « le sud ». De colorier le deuxième quadrant (en bas) en rouge. D’y inscrire « sud ». Quelle saison le sud représente-t-il? L’été, lorsque les fleurs ont bien poussé, qu’elles sont pleinement épanouies. Demandez-leur d’inscrire « été » dans ce quadrant.
  11. Individuellement ou en équipe de deux, demandez aux élèves d’écouter les enseignements de Mme Pitawanakwat sur « l’ouest ». Coloriez le troisième quadrant, à gauche, en noir. Inscrivez-y « ouest ». Quelle saison l’ouest représente-t-il? L’automne, lorsque les fleurs se fanent. Inscrivez « automne » dans ce quadrant.
  12. Individuellement ou en équipe de deux, demandez aux élèves d’écouter les enseignements de Mme Pitawanakwat sur « le nord ». De colorier le dernier quadrant (en haut) en blanc. D’y inscrire « nord ». Quelle saison le nord représente-t-il? L’hiver, lorsque les plantes dorment et que le sol est recouvert de neige. Demandez-leur d’inscrire « hiver » dans le quadrant nord.
  13. Individuellement ou en équipe de deux, demandez aux élèves d’écouter les enseignements de Mme Pitawanakwat sur « le centre du cercle ». Qu’est-ce qu’il représente?
  14. Résumez la leçon par une lecture dirigée du sommaire ci-dessus et faites un choix parmi les exercices optionnels ci-dessous.

Exercices optionnels :

  • Sur une carte de l’Ontario, repérez l’île de Manitoulin, d’où vient Mme Pitawanakwat. Qui sait où se trouve l’île de Manitoulin? Qui l’a déjà visitée?
  • Trouvez d’autres symboles des saisons, que l’on ajoutera aux dessins.
  • Cherchez les mots de la rubrique Vocabulaire dans le dictionnaire et étudiez-en le sens.
  • Trouvez des moyens créatifs de fabriquer des cercles d’influences à l’aide d’anneaux, de tissus de couleur, de cuir, de peinture, de fil, etc.
  • Invitez un aîné ojibwé à venir donner son point de vue sur le cercle d’influences – voir la trousse documentaire de l’enseignant pour obtenir de l’information sur la marche à suivre.
  • Amenez les élèves au planétarium pour leur montrer comment l’orbite de la Terre autour du Soleil est liée aux saisons et comment le mouvement circulaire, comme celui du cercle d’influences, est répandu, que l’on pense, par exemple, à la Terre et au Soleil ou aux orbites de la Terre et de la Lune.
  • Visitez des sites Web qui expliquent le système solaire et les changements de saison d’un point de vue scientifique (voir les liens ci-dessous).

Vocabulaire

  • Traditionnel
  • Sacré
  • Point cardinal
  • Survie
  • Respect
  • Cercle d’influences 

Matériel requis

  • 4 grandes feuilles de papier de couleur à afficher aux murs (une jaune, une rouge, une noire, une blanche)
  • Marqueurs, crayons à dessiner ou peinture et papier pour représenter le cercle d’influences à quatre couleurs.
  • Autre matériel d’art ou d’artisanat, si possible, pour réaliser des cercles d’influences plus recherchés (anneaux, tissus de couleur, peinture, fil, cuir, etc.)

Évaluation

  1. Observation, par l’enseignant, de l’aptitude de l’élève à comprendre les concepts des points cardinaux et des liens à faire avec les saisons et les couleurs
  2. Évaluation des feuilles de travail sur l’identification des couleurs et des points cardinaux
  3. Vérification de l’orthographe des mots de la rubrique Vocabulaire.
  4. Vérification que l’élève participe aux discussions et démontre qu’il comprend les concepts clés


© 2006 - 2012 Tous droits réservés 4D Interactive Inc., a subsidiary of Invert Media Inc. Inc.